Info salaires: Les parties contractantes jugent la situation bonne!

A leur première séance de négociations portant sur les salaires dans la construction en 2011, tant les syndicats que la Société suisse des entrepreneurs (SSE) ont constaté que la situation économique dans la construction est excellente. Les syndicats jugent donc justifiée leur demande d’adaptation des salaires de 150 francs pour tous.

En effet, la SSE a reconnu à la première séance de négociations que la branche se porte très bien. Pourtant, ils n’ont pas voulu formuler à ce stade d’offre concrète, alors que les syndicats leur ont expliqué pourquoi les 150 francs d’augmentation de salaire exigés pour tout le monde constituent une solution raisonnable.

&nb

  • La branche de la construction se porte très bien et les perspectives sont bonnes.
  • Les prix de la construction ont connu une hausse bien supérieure aux salaires. Autrement dit, les entrepreneurs ont gagné beaucoup plus d’argent.
  • Les carnets de commandes sont toujours pleins.
  • Enfin, les primes des caisses-maladie augmenteront à nouveau fortement.

Tout ceci montre qu’une augmentation correcte, bien supérieure au renchérissement, s’impose aujourd’hui. Les syndicats attendent pour la deuxième séance de négociations, fixée au 4 octobre, une offre patronale qui tienne dûment compte de la situation économique!

 

 

Ensemble nous sommes forts!

  • Les entrepreneurs n’ont pas encore formulé d’offre chiffrée dans les négociations. Nous devons à présent leur montrer ensemble que nous n’accepterons pas une augmentation insuffisante de nos salaires.
  • Explique à ton chef que notre revendication salariale de 150 francs est justifiée.

 

Renseignements :
<link mail ein fenster zum versenden der>Arménio Cabete, Responsable du secteur de la construction
<link mail ein fenster zum versenden der>Pierluigi Fedele, secrétaire régional Unia Transjurane