Manifestation contre la crise et le démantèlement social.

Pari gagné pour la Coordination du Mouvement Social Interjurassien. Plus de 200 personnes ont affronté les conditions climatiques désastreuses pour manifester contre la crise et le démantèlement social. Les chiffres régionaux du chômage, le vol des rentes du 2ème pilier et la révision de la Loi sur l'assurance chômage étaient au centre des discours. Une première mobilisation réussie.

Les participants à la manifestation ont répondu à l'appel de la Coordination du Mouvement Social Interjurassien. Michel Nemitz, d'Espace Noir a décrit le climat général et les désastres causés par l'économie de casino : «La foi aveugle dans les marchés financiers, le démantèlement de la redistribution des richesses, l'intrusion des spéculateurs dans les secteurs publics, le transfert des revenus salariés au profit des actionnaires, autant de décisions politiques qui ont amplifié la gravité de la crise».
 
Depuis plus d'une année, la région (Jura et Jura bernois) subit de plein fouet les effets dévastateurs de la crise. Cinq mille personnes sont à la recherche d'un emploi. Les entreprises arrivent au bout des délais consentis pour la RHT. Une crise sociale profonde semble aux portes.
 
Pour toute réponse, les élus fédéraux propose un démantèlement total de l'assurance chômage.

Comme le dit Pierluigi Fedele, «à la crise économique succède la volonté politique de la droite, de démanteler l'ensemble des assurances sociales de ce pays» et d' ajouter «l'attitude de nos décideurs est une insulte au monde du travail. Une insulte aux travailleurs et à leurs proches qui subissent de plein fouet les conséquences de la perte d'un emploi. Une insulte à toutes celles et ceux qui sont les victimes d'une crise qui ne leur appartient pas.»
 
La votation du 7 mars sur la baisse du taux de conversion a fait l'objet d'un appel à la mobilisation de Jean-Claude Rennwald. Ce dernier a exhorté les manifestants à s'engager encore d'ici au 7 mars. Une victoire dans les urnes «créerait en effet une dynamique de lutte positive, qui nous permettrait d'affronter les autres batailles de ces prochains mois avec optimisme.»
 
Optimisme que l'on retrouve dans la conclusion de Michel Nemitz: «Nous avons les moyens de résister, si nous arrivons à faire prendre conscience à nos contemporains que les problèmes qu'ils rencontrent ont la même origine et qu'unis au-delà des chapelles, que l'on soit jeune ou vieux, ouvrier, paysan, salarié, étudiant, chômeur, suisse ou étrangers, que nous sommes tous membres d'une minorité qui aujourd'hui est menacée dans son bien-être social. Mais que unis, nous sommes la majorité».

Document en format pdf à télécharger: 

<link http: unia.ch fileadmin user_upload news pressemitteilungen discours_jean-claude_rennwald.pdf _blank herunterladen der datei>Discours de Jean-Claude Rennwald (pdf)

<link http: unia.ch fileadmin user_upload news pressemitteilungen discours_pierluigi_fedele.pdf _blank herunterladen der datei>Discours de Pierluigi Fedele (pdf)


Plus d’Informations:
<link mail ein fenster zum versenden der>Pierluigi Fedele
, membre de la CMSI, secrétaire régional Unia Transjurane