Communiqués de presse

Communiqué de presse de Unia Transjurane | « Égalité salariale ? Concrétisons ! » : La population jurassienne n’attend que ça !

Unia Transjurane a déposé ce matin les signatures pour son initiative cantonale sur l’égalité salariale.

« Égalité salariale ? Concrétisons ! » : La population jurassienne n’attend que ça !

Le 8 mars est la date symbolique choisie pour remettre à la Chancellerie cantonale les 3423 signatures récoltées en faveur de l’initiative sur l’égalité salariale. Neuf mois à peine après son lancement, la récolte de signatures se termine donc avec un résultat conséquent. La réponse massive de la population démontre que le problème des inégalités salariales est un thème central dans le Canton. Les citoyennes et citoyens veulent aujourd’hui des réponses concrètes.

Dans un monde qui se résigne à voir disparaître à grande vitesse toutes ses références idéologiques et symboliques, Unia Transjurane tiens à rappeler et souligner celles qui lui sont chères. Le 8 mars, Journée internationale pour les droits des femmes, est pour le mouvement syndical un moment important de célébration et réflexion. Et plus que jamais d’action !
Unia Transjurane a choisi cette date pour remettre aux autorités les signatures de l’initiative cantonale sur l’égalité salariale. Une initiative en faveur des droits des femmes mais qui, voulant lutter contre les injustices salariales, s’adresse en réalité à toute la société.

L’égalité salariale est plus que jamais une nécessité pour les jurassien-ne-s.
La première partie de la campagne pour l’initiative cantonale « Égalité salariale ? Concrétisons ! » , lancée en juin 2017, est donc terminée ce matin avec la remise de 3423 signatures valables à la Chancellerie d’État de la République et Canton du Jura.
La participation et l’intérêt de la population lors de ces mois de campagne ont été incessants. Le premier objectif, annoncé lors du lancement, de déposer les signatures le 8 mars, a été donc atteint aisément.
La récolte a été capillaire dans tous les districts du Canton du Jura et 53 communes sur 55 nous ont renvoyé des signatures visées.
Le message que la population jurassienne a voulu donner par son soutien massif à l’initiative d’Unia Transjurane est clair: des mesures concrètes pour faire respecter l’égalité salariale dans le Canton sont plus que jamais nécessaires !
Cela n’est pas étonnant quand on sait que dans le Jura  le pourcentage d’inégalités salariales entre hommes et femmes est parmi les plus élevés en comparaison nationale (23% vs 18%).

Un monde politique réactionnaire et déconnecté des réalités.
Les femmes en Suisse sont ulcérées par la décision, le 28 février dernier, du Conseil des États de renvoyer aux calendes une possible révision de la loi sur l’égalité. Plutôt que de saisir cette chance, la majorité politique continue à nous balader avec une nouvelle manœuvre dilatoire : le projet de révision doit retourner à la commission concernée qui l’a pourtant déjà passablement affaibli. Celle-ci doit examiner des « modèles alternatifs de responsabilité individuelle », en clair, des mesures volontaristes qui ont déjà fait l’objet d’échecs répétés !

Après les signatures, la campagne politique.
La dynamique de la récolte des signatures a clairement prouvé que notre initiative a donné voix à une demande de justice et d’égalité qui tient à cœur à la population jurassienne.
C’est pourquoi, dès demain la campagne politique démarrera : nous serons auprès des travailleuses et travailleurs sur les lieux de travail et dénoncerons publiquement et systématiquement toute pratique de discrimination salariale. Une campagne nationale fera bientôt écho à la campagne jurassienne. Un grand rassemblement le 22 septembre à Berne réunira des milliers de femmes et d’hommes en colère.
Unia Transjurane s’évertuera ces prochains mois à former un large front, syndical, politique et de la société civile, pour faire aboutir la plus juste des revendications.

 

Pour informations:
Pierluigi Fedele, Secrétaire régional – 079 137 04 69
Marie-Hélène Thies, responsable du Groupe des Femmes d’Unia Transjurane – 079 400 61 52
Michele De Bonis, responsable communication Unia Transjurane – 032 421 10 57